Saint Germain de Salles – Auvergne
fabien@accpnutrition.fr

Madame a décidé de se remettre su sport il y a quelques mois. Courageuse et pleine de bonnes intentions, nous voilà parti pour la laisser 30min sur un vélo, puis 1h, puis 1h30… Puis elle en a eu marre :
– trop long
– trop ennuyeux
– elle revenait à peine transpirante
– voir elle aurait pu en faire encore plus

Quelque chose n’allait pas, et je ne comprenais pas pourquoi. Elle s’entrainait beaucoup mais le vrai effort ne se faisait pas. Nous avons tenté de la faire accélérer mais sans grand interêt finalement.

Voilà que nous découvrons ensemble le HIIT.

Le HIIT : Quand 30min d’efforts valent autant que 2h !

Qu’est ce que le HIIT ?

La méthode est d’abord bien connu de ceux pratiquants la course à pieds : il s’agit de s’entrainer pourtant, sur n’importe quel support (ou sur aucun).
Il vous suffit de pratiquer votre entrainement certaines phases « à fond » et d’autres au repos. On préconise un ratio normalement de 1:2 : Si vous faites 1minute à fond, vous pouvez faire 30s au repos.
Un exercice difficile à pratiquer de part son intensité, mais pourtant, une vraie bonne raison :

On dit qu’environ 20 à 30min de HIIT équivaut à au moins 2h à allure normale.

Autant vous dire que si on se donne le choix de passer 2h sur le vélo, ou 30min, le choix est vite fait.

Le HIIT peut se faire sur n’importe quoi : running, vélo elliptique, exercice de musculation, corde à sauter etc.

 

Apprendre à brûler plus de graisses

L’After Burn Effect :  lorsque sur une séance normale vous brûlez des calories pendant le temps de votre entrainement, le HIIT permet de continuer de brûler jusqu’à 24-48h APRES votre entrainement !
Seule condition : avoir bien atteint sa fréquence cardiaque maximale pendant les phrases « à fond ».

Calculer sa fréquence maximale :

Chez les femmes 226-son âge ;  (Exemple pour une femme de 40 ans ; 226-40 = 186 puls)
Chez les hommes 220-son âge ; (Exemple pour un homme de 40 ans ; 220–40 = 180 puls)

Vous devez donc vous rapprocher au maximum de ce nombre de pulsations minute pour espérer avoir tous les bienfaits du HIIT.

Comment reconnaitre sa fréquence ?

Pas de pifomètre ! Quand certains pensent la montre connectée complètement inutile, et bien moi je la trouve extrêmement utile ! Ma femme a décidé de ne plus s’en séparer : elle sait ainsi si l’effort fourni est le bon..ou pas.

 

Apprendre à tonifier sa silhouette : le HIIT, 2 en 1

Le Huit, c’est dur.
C’est compliqué, notre coeur s’emballe et ce sont des sensations parfois oubliées. Et l’effort est tellement « conséquent » pour le corps qu’il en double les propriétés : lorsque le HIIT fait fondre les graisses, il s’occupe aussi de vos muscles en les entrainant. Un bonheur n’est ce pas ?

 

Accélérer son métabolisme intelligemment

Ma femme souffre d’une hypothyroïdie depuis quelques années : cela lui fait ralentir son organisme. Du coup, le métabolisme est lui aussi ralentit : un fléau pour maigrir.
Et là, encore une fois, le HIIT l’a sauve : en brusquant l’organisme intelligemment, le métabolisme apprend à se réaccélérer et à redevenir un métabolisme de sportif : on brule plus vite en séance, mais aussi au repos.

 

Les Programmes de HIIT à tester d’urgence, c’est par ici –> (à venir..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − huit =